Ok ça fait 6 mois que vous n'aviez pas eu votre dose, mais, l'une des devises de Naamb reste et restera "Le plaisir est dans la tente l'attente".

Je vous propose aujourd'hui de constituer avec moi votre programmation rêvée pour votre festival fantasmé, on va s'accorder sur un panel qui va du rock à l'électro, puisque c'est le sujet que je maîtrise, donc ne criez pas "ôlouw" si jamais je n'inclus aucun dignitaire hip-hop ou princesse RnB. Il y aura plusieurs parties à ce dossier, et voici la première :

Dans tout festival digne de ce nom il y a des petits nouveaux, qui viennent se faire voir et peut-être vous convaincre de les adopter, dans cet ordre des choses je vous propose :

5413356370621

Vus, vus et revus en concert, Neïmo rocks définitivement. Surtout en live, et dans un anglais irréprochable (paroles & accent), s'il vous plaît. Souvent placés à l'affiche avec des groupes de moins bonne qualité, pour une fois, ce ne serait pas une mauvaise idée qu'ils viennent défendre leur second album dans le meilleur festival du monde ?

danb

Autre découverte, le Dan Black solo, qui aurait toute sa place dans un big festival français puisqu'il s'agit du pays où il reçoit le meilleur accueil. (Comment keujlesais ? Parce qu'il fut un temps je lisais son blog, et je le suivais comme un petit chien avec son groupe : The Servant). Le gars est bon, phénomènal sur scène, rivalisant avec un Freddy Mercury (la présence, pas la voix) et un chimpanzé mâle (non, toujours pas au niveau de la voix). Son premier album solo sort le 25 mai et il sera au Bataclan le 16 avril.


thevirgins


Ahlala. On commence à carresser dangereusement la tête d'affiche là non ? Oui mais que voulez-vous, ces gars, on les connait que depuis un an (pour les plus chanceux) et ce n'est que leur premier album. Sur scène, est-ce qu'il valent quelque chose ? Je vous le direz fin Mars, mais de toute façon, je les book pour faire le buzz (et voilà les deux néo-anglicismes en B- qu'il faut placer dans sa note de blog pour paraître en tout point hype et innovante, that is done). Et puis Rich Girls en live ça va faire voler des soutiens-gorges et petites culottes de toutes part.

joelean

Puis Joe Lean and the Jing Jang Jong, dans le genre pas vraiment connus du tout mais qui va rapidement vous noyer les oreilles... s'ils se décident à le lâcher leur putain de premier album. Pour l'instant il faut se consoler avec les clips et leur myspace et mon article sur naamb. Rien que pour Joe (l'énergumène en zlip), cela vaut 10 fois le détour.

goo

Ma petite pépite électro à moi que j'aime.
Goose.
Goose.
Goose.
Gaaaah.
Je ne sais pas encore grand chose d'eux à part qu'ils me mettent dans un état proche de l'Alaska puis la seconde d'après du Nouveau-Mexique. Un truc de dingue rien que pour tes pieds ami électro-addict.


zaza

[Genre ça manque de femmes nouvelles, de français nouveau. Et bah on va remplir les quotas, et avec plaisir.]

C'est au détour d'une énième soirée Flèche d'or bancale que je rencontrai artistiquement une femme bigarrée et pourvue d'un accordéon, le sourcil levé je l'ai écoutée d'une oreille, puis de deux, puis avec le cerveau et le coeur. A écouter pour comprendre cequoijeveuxdire : la vie à deux. Ca parle d'amour. Mais pas que. Puisque ça parle aussi de filles qui se battent (Baston), et de travestissement (Mademoiselle). La voix est bonne, l'originalité est là et le français est manié avec une telle dextérité que même moi, ça me choque pas.

Zaza Fournier, elle est rock.


Découvrez Neimo!